[Vis ma vie] J’ai fait du rabbit-sitting

Vous voyez la pub pour Tic Tac? « Georges est doux, Georges est frais… mais Georges n’est vraiment pas pratique »? Bah c’est pareil, « Nikola est doux, Nikola est mignon… mais Nikola va détruire tout ce qui t’est cher en moins de trente secondes si tu le laisses en dehors de sa cage sans surveillance ». [ndlr: Nikola n’est ni mon nouveau mec, ni mon enfant. Nikola est un lapin nain. On ne met pas son mec/son enfant dans une cage, voyons!]

Nikola1

Chers élèves, prenez une feuille et à vos stylos! Le sujet de la dissertation d’aujourd’hui est le suivant: « le lapin est-il un animal domestique? ». Vous avez deux heures.

Lire la suite

Publicités

C’est pas que j’aime pas les enfants mais…

Petit topo: beaucoup de mes copines pensent à et/ou fondent une famille.

Étant une femme de sexe féminin et d’un certain âge [en l’occurrence vingt-huit ans], la société s’attend à ce que « mon horloge biologique » me rappelle à l’ordre, que mon envie d’enfant devienne insoutenable et que je procrée avec le premier venu [cf. mon chômage amoureux célibat de longue durée].

Roi Lion1

Sauf que non.  Non, ce n’est pas parce que je suis une femelle que j’ai un « instinct maternel » hyper développé [j’ai des copains garçons qui se débrouillent beaucoup mieux avec des enfants que moi]. Non, ce n’est pas parce que j’ai un utérus en pleine forme que j’ai envie de repeupler la planète. Il y a trois personnes qui peuvent s’inquiéter de l’état de mon utérus et de ma fertilité: mon gynécologue, la personne qui partagera ma vie et… ah oui, moi! [mais c’est diiiiingue, j’ai quelque chose à dire sur mon propre corps?! Mais quel truc de ouf ce vingt-et-unième siècle!]

J’avoue que la perspective d’écouter du Wolfgang Amadeus Moutard [le cousin de Mozart qui a moins bien réussi] interpréter la symphonie en ouin mineur est très tentante. Au moins aussi alléchante que l’idée d’avoir du vomi de bébé sur mon nouveau pull juste pour qu’on me demande si c’est un imprimé de la nouvelle collection de Desigual.

Lire la suite

Les types de mecs que tu peux rencontrer sur Tinder

Au cas où vous ne le sauriez pas [ne sait-on jamais que ce soit la première fois que vous ayez le malheur plaisir de tomber sur mon blog et/ou que vous viviez dans une grotte], je suis super célibataire. C’est comme célibataire, mais avec une cape en plaid de canapé et des pyjamas Snoopy.

Ne vous inquiétez pas, je le vis bien!

Mais bon, je ne suis qu’une faible femme et j’aime les nouvelles technologies. J’ai donc installé Tinder [sur les conseils d’une amie dont je ne citerai pas le nom car je suis tenue au secret professionnel]. Et je l’ai désinstallé. Et je l’ai réinstallé. Et je l’ai désinstallé à nouveau. Grosso modo, j’ai du l’installer et le désinstaller au moins deux ou trois fois [alcool, je ne te remercie pas].

Tinder Maxi Les types de mecs que tu peux rencontrer sur Tinder

Ndlr: je vous prie d’accepter mes plus plates excuses pour la suite de cet article quand une âme innocente vous demandera « hey, tu regardes des Kinder, c’est quoooi? » en voyant cette magnifique création. Pardonne-moi, Kinder! [Mais n’empêche admirez mes compétences techniques de Paint + Picasa! Hey, balaise!]

« Mais c’est quoi Tinder? », te demandes-tu. C’est une application de rencontre où tu « likes » des gens en voyant leur photo et, éventuellement, en lisant une très courte description. Tu peux « swiper » à gauche (beurk!) ou à droite (yes!). Tu filtres selon différents critères (sexe de la personne, distance géographique, âge) et quand quelqu’un que tu as liké te like, ça « matche » et vous pouvez discuter.

« Mais Milena [ndlr: c’est moi, ça], quels types de Tindermen puis-je rencontrer? » [La liste est non exhaustive]

Lire la suite

[Vis ma vie] Pyjama, verveine, TV and The City.

Étant la plus jeune de mon service [malgré mon âge canonique de 28 ans] et la seule célibataire, mes collègues s’imaginent beaucoup de trucs. Alors qu’ils semblent croire que ma vie ressemble à celle de Carrie Bradshaw [Sex and the City, pour les incultes], ma vie c’est plutôt courses/ménage/lessive/TV/verveine/pyjama & the City.

anigif_enhanced-buzz-4425-1370297856-29

Alors, je bosse dans un open space. Donc ça ressemble à ça. C’était pour vous donner un peu une image de ce à quoi ressemble ma vie au bureau. Sauf que mes collègues ne sont pas des chatons mais principalement des humains de 35 à 50 ans.

Entre naïveté, remarques drôles, jalousie et sexisme ordinaire, voici comment mes collègues semblent s’imaginer ma vie. [Toute ressemblance avec des situations et des personnes ayant réellement existé n’est absolument pas fortuite]

Lire la suite

Bref, j’ai essayé de dormir

Bref, on est dimanche, il est 22:00. Demain, je bosse. Aujourd’hui, là, maintenant, il faudrait que je pense à ne pas me coucher trop tard. Parce que demain, c’est lundi. Et que je bosse. Et qu’il ne faut pas que j’aie l’air de revenir d’entre les morts. Déjà que mes collègues croient que j’ai une vie « olé olé ». Mais non.

gotobed

Je lirais bien un truc barbant pour m’aider à m’endormir. Tiens, j’ai encore une moitié de Allegiant [ndlr: le troisième tome de la saga « Divergent »] à finir.

Lire la suite