[Vis ma vie] Bref, j’ai été virée

Virée, comme « licenciée de mon emploi actuel » . Tu vois, quand tu arrives le matin au bureau et que tu rentres dans la journée à la maison mais que tu n’as plus de boulot. Voilà, « virée » dans ce sens là.

« Oh mon Dieu, mais c’est horriiiible ». Oui, oui, exactement, c’est mon sentiment actuel:

freedom-braveheart

Ah pardon, j’ai du me tromper d’image. Je cherchais celle d’un petit chaton dépressif.

Est-ce agréable de se faire virer? Non. Est-ce que j’ai pleuré? Oui de joie et de soulagement.

Si vous lisez mon blog depuis des temps immémoriaux, vous saurez que j’ai déjà démissionné deux fois [si, ça vous intéresse, les articles sur ma première et ma seconde démission] mais aussi que ce n’était pas vraiment folichon [j’aime bien ce mot] à mon dernier job.

Pourquoi suis-je contente? Parce que ce job ne me convenait pas. J’ai changé de job pour faire quelque chose de plus en adéquation avec mon diplôme [un master en droit] et quelque chose de plus stimulant intellectuellement. Mais en fait, non. Ce que j’ai fait ne correspondait pas à la job description, je l’ai fait remarquer à mes supérieurs qui m’ont dit que j’ai du « mal comprendre » et que « ce n’est pas ce qu’on a dit pendant les interviews » [ spoiler: non, en fait j’ai été entubée bien profond – pour rester polie – parce que j’en ai discuté avec d’autres collègues qui avaient compris mon job et mes tâches de la même manière que moi].

Je passais des journées à vérifier des listes [en écoutant de la K-POP pour ne pas me tirer une balle], à remplir des tableaux Excel et à transférer des e-mails. Hyper stimulant. Hyper challenging, j’ai envie de dire. Je sèche mes larmes avec mon diplôme.

J’ai donc commencé… *roulement de tambours* un bore-out. C’est comme un burn out, mais quand t’as rien à faire et/ou pas un job intellectuellement stimulant. En français dans le texte, c’est le syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui. Après quatre mois [ouais, je sais, c’est pas long] à ne pas arriver à trouver un autre job qui me corresponde et à trainer ce job, j’ai fini deux semaines en congé maladie parce que je commençais une dépression [si vous voulez un article à ce sujet, dites le moi].

La dépression, c’est pas sexy. Enfin, soit, après deux semaines de congé maladie, je reviens au bureau. Ma journée commence normalement. Mes collègues: « c’était la grippe? ». Hon, hon. Je travaille donc normalement jusqu’à 14:00. Ma chef vient me voir: « t’as cinq minutes pour me voir dans mon bureau? ». Là, maintenant? Ouais c’est pas comme si j’avais des trucs à faire.

J’arrive dans son bureau. Il y a ma chef, mon chef-chef [le chef de ma chef] et une dame des RH. Ça sent le pâté. « On a décidé de mettre fin à ton contrat. Tu comprends, avec la charge de travail qu’on a, on doit avoir quelqu’un qui s’engage vraiment et qui est motivé et toi, tu n’es pas motivée du tout » .

Bug. Dans ma tête:  « c’est pas comme si j’avais demandé qu’on me donne des trucs à faire et de nouveaux projets et des formations et qu’on n’avait pas déjà eu cette conversation à plusieurs reprises, hein? PAR EXEMPLE JE SAIS PAS ».

Réponse adulte et qui se veut un peu professionnelle: « non mais je comprends, effectivement, la fonction ne me convient pas, j’ai essayé mais voilà, parfois ça ne marche pas ». Je me mets à pleurer [1° merde j’ai plus de job, 2° oh putain, victoire]. La RH me donne trois mouchoirs. Haha, un va me suffire, merci.

« Tu es libérée de tes fonctions immédiatement. [ndlr: libééérééé, délivréééé!] On te paie une indemnité compensatoire de préavis. On va mettre un motif vague sur ton C4 comme ça tu peux toucher les allocations de chômage ».

Voici ce qui s’est dit dans ma tête:

Attends.

excuse-me2

Donc TU me vires alors que je suis une personne compétente, capable, bosseuse, extraordinaire, charmante, drôle, honnête, loyale etc. etc. [si je continue à lister  mes qualités, on est encore là demain], et je dois te remercier de mettre un motif qui me donne droit à d’éventuelles allocations de chômage? Sauf erreur de ma part, hormis la faute grave, je ne vois pas ce qui ne me donnerait pas droit à des allocations de chômage si jamais je ne retrouvais pas de job d’ici quatre semaines [soit la fin de mon préavis que je ne preste pas]. C’est quoi le truc? Je dois te remercier? Je dois te faire un bisou?

Comme je ne suis pas complètement maso, je me suis tue et j’ai continué à pleurnicher [ça leur fait plaisir].

Bref, je sors du bureau. Mon chef-chef n’a même pas l’élégance de me dire au revoir – ou quoique ce soit – et se barre [courage, fuyons]. Ma chef me raccompagne à mon bureau: « tu peux me donner ton badge maintenant, reprends tes effets personnels mais pas ce qui appartient à la boîte ». Ah bah zut, j’avais justement envie de mettre ce grand écran de PC dans mon petit sac à main et aussi reprendre une souris, des bics et cet énorme classeur de procédures et d’informations extrêmement intéressantes.

Je m’empresse donc de remballer mon brol [heureusement que j’ai toujours un sac en toile avec moi et que je n’ai pas trop d’effets personnels au bureau]. « Non mais t’es pas obligée de te presser ». Bah oui, j’ai vachement envie de rester maintenant que je peux RENTRER CHEZ MOI et ne plus revenir dans ce bureau [Alleluiah!]. Ça ne l’a pas empêchée de parler à des collègues du service d’à côté en passant « discrètement » [notez l’emploi des guillemets] la tête de mon côté de l’open space pour voir si j’étais toujours là.

J’ai remballé mes affaires. Je suis sortie du bureau. Et j’ai littéralement senti un poids tomber de mes épaules. J’ai été stressée et fatiguée pendant des mois et là, je me suis sentie heureuse et détendue. HELL YEAH. Il fait bon, il y a du soleil, je n’ai plus de boulot mais ce n’est pas grave.

Et j’ai envie de dire:

byebye

PS: une de mes amies m’a suggéré d’envoyer un opossum mort à mon ancienne chef. Mais je trouve ça pas très sympa pour l’opossum. Cet animal est innocent, il n’a rien fait à personne.

Publicités

6 réflexions sur “[Vis ma vie] Bref, j’ai été virée

  1. magangel05 dit :

    Pauvre opossum il n’à rien demandé tu as raison par contre si tu trouve un truc déjà mort alors là c’est du recyclage donc c’est cool 😆 je me suis remise à lire ton blog depuis que je trie ma boîte émail et vois les mails de notifs 😂 Bref j’aime toujours autant 😆 Courage pour te remettre et trouver un job qui te convienne

  2. Apprentie Maman dit :

    C’est bien que tu le prennes avec humour et que tu puisses le partager avec les lecteurs de ton blog, même si je pense que ça doit faire bobo à son ego de se faire renvoyer d’un boulot que tu ne voulais même pas…
    Je te souhaite de trouver quelque chose de plus stimulant, en accord avec ton diplôme et tes compétences… mais si tu ne trouves pas tout de suite, je suis sûre que ta recherche sera distrayante pour ceux qui suivent ton blog. Félicitations pour tes vitres!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s