[Vis ma vie] Tinder: the full boyfriend experience

Voilà, avant de commencer à raconter ma vie passionnante [sortez les violons & les mouchoirs], je vous propose cette image qui explique vraiment bien ma situation personnelle:

16649123_10211505326445085_9132560119019783287_n

Voilà. Ça, c’est fait.

Vous voyez quand quelque chose est trop beau pour être vrai? Bah, c’est parfois/souvent trop  beau pour être vrai. C’est pareil avec les mecs: quand vous tombez sur LE mec, soit vous avez du bol, soit vous n’en avez pas. Et comme j’ai tendance à casser de la vaisselle, vous vous douterez que je n’ai plus beaucoup de bol(s) disponible(s)…

Bref, dans mon désespoir amoureux [voy. mes précédents articles], j’ai réinstallé pour la énième fois Tinder. Ouais, je sais, ce n’est pas une bonne idée mais je ne fais pas toujours des choix très malins.

Je matche avec des gens. Un mec vient me parler. Il a l’air mignon, drôle et sa première phrase d’accroche parle de K-POP [ndlr: musique pop coréenne]. Vu mon amour pour la K-POP, tu comprends que je suis OBLIGÉE de continuer cette conversation.

J’aurais du me méfier à cause du Tinder Bingo:

cub9eaxuwaayf82

Mention de la taille: check. « I haven’t been everywhere but it’s on my list »: check [world traveler/ liste de pays]. Shirtless/gym/flexing selfie/listing gym as an interest: check.

Mais évidemment, j’ai découvert le Tinder Bingo quand c’était trop tard.

Il travaille à Berlin mais revient toutes les deux semaines en Belgique parce qu’il est belge et qu’il a acheté une maison là. Déjà là, j’aurais du dire non. Mais non. Mais qu’est-ce que je fais de ma vie?!

Bref, on parle des heures – et des heures – sur Whatsapp. Il me dit qu’il m’aime bien et qu’il est content qu’on se voie [ouais, avant de m’avoir rencontrée]. Il est à Bruxelles cette semaine. On va boire un verre, il est grand, beau, charmant, drôle, intelligent, il a toujours été dans des relations sérieuses [etc. etc.]. Il m’embrasse [sur la bouche], il me tient la main. Mon cerveau arrête de fonctionner [manifestement, ça faisait un bout de temps qu’il ne daignait plus fonctionner, soit dit en passant].

On se revoit deux jours après. On s’embrasse, on se tient la main, il fait un selfie romantique sur la grand place [« vous faites déjà des photos de couple » me dit une copine], on va au resto etc. etc. [je vous passerai certains détails parce que: 1° ceci ne nous/vous regarde pas, 2° ma mère lit parfois mon blog et je suis pure, chaste et innocente]. En fait, il se comporte déjà comme si c’était mon mec.

Problème: il ne revient pas dans deux semaines. Il revient dans quatre semaines. Ah. Bah écoute, on verra. « Let’s go with the flow ». OK, on ne sait pas ce qui peut se passer en quatre semaines.

Il me donne des petits surnoms mignons [comme quand t’es en couple], il a parlé et montré des photos de moi à ses potes, il leur a dit que j’étais sa « girlfriend », il m’appelle après trois-quatre jours en plein milieu de la nuit, passablement éméché, pour me dire « I really, REALLY like you babe ». Haha, t’es mignon mais bois un grand verre d’eau et va te coucher. On continue à parler des heures, on s’envoie des selfies, il me propose quelques jours plus tard [on dira qu’on « était ensemble » depuis dix jours] de le rejoindre en week-end à Bucarest parce que comme ça, on pourra se voir plus tôt et qu’il sait que c’est fou et que c’est tôt mais il a vraiment envie de me voir. Il m’appelle même pour me dire que je lui manque.

Oui, je sais, c’est tôt. Mais parfois, on a un déclic. Parfois, on accroche fort et vite [trop fort et trop vite] avec quelqu’un. J’ai rarement ce genre de connexion avec quelqu’un donc je me dis, pourquoi pas?

Il est super content, il n’arrive pas à se concentrer au boulot, il upgrade sa chambre en suite au Sheraton. J’en parle à mes copines qui pètent un plomb. C’est pas hyper romantique?! « Le mec te kiffe à mort ». Bah euh, oui, peut-être?

Jusque là. Tout va bien.

thats-over-its-cancelled

Mais oui, mais non.

Trois jours après m’avoir appelée en mode « petit chaton », après réservation de mes billets, après avoir encore parlé pendant des heures etc., il me rappelle. Pour me larguer. Parce qu’il a parlé hier avec son ex au bureau et ils ont encore des « feelings for each other », tu vois, et qu’ils veulent se donner une nouvelle chance.

En résumé: il a rompu il y a quelques mois avec sa copine avec qui il a été six-sept ans. Il a ensuite batifolé. Notamment avec une de ses collègues. Ils ont eu une relation floue et horizontale [n’entrons pas dans les détails scabreux] pendant environ quatre mois. Sur ces quatre mois, ils ont rompu deux fois. Dont une parce que la fille s’est tapé un autre collègue à une fête de la boîte, ce qu’il a appris par un de leurs potes/collègues communs.

Classe.

Attends, on a partagé des trucs vachement intimes ensemble. J’ai fait des choses que je n’ai jamais faites pour personne d’autre. Je veux dire, j’ai partagé ma playlist K-POP sur Spotify avec toi. Ça ne signifie donc rien pour toi?! C’est ça?! Blaireau. [ndlr: je trouve que ma playlist est top parce que je trouve que j’ai de très bons goûts en musique pour moi-même]

Mais, lectorat, tu me connais, je suis complètement maso. Que fais-je donc? Je lui récris deux semaines après avoir été jetée. Il est toujours avec sa copine mais c’est secret parce que la deuxième fois qu’ils sont sortis ensemble, tous leurs amis ont trouvé que c’était une TRÈS mauvaise idée et ça a fait foirer le schmilblick. [Ndlr: je parle d’expérience, quand tes amis te déconseillent de faire quelque chose, en général, c’est qu’ils ont raison. Exemples: boire ce sixième mojito, te teindre les cheveux en rose fluo, porter cette jupe trop courte au bureau]

Donc ils le cachent aux gens et ils mentent à leurs amis. Très sain. Ils ont même des « couvertures » [lui, c’est J. de Tinder, elle c’est E., son ex qu’il a rencontrée en échange étudiant il y a des années – photos à l’appui pour montrer aux amis etc.].

Comme je suis encore et toujours maso, je lui dis que c’est foireux son truc et que ça va se casser la gueule [Pourquoi je fais ça? Mais POUR-KEUH-WAH?!]. Dans cette conversation – qui ne sert à rien, concrètement, à part me faire du mal – il me dit: « I’m feeling like I’m patching up a sinking boat » [donc il a l’impression de rafistoler un bateau qui coule], qu’il ne sait pas si ça va durer et qu’il se demande comment ce serait d’être dans une relation saine.

are-you-serious

Dude, you’re SO fucked up.

Donc, en résumé: tu préfères laisser une troisième chance à une relation qui va refoirer d’ici quelques semaines [au mieux: mois], peut-être même avant qu’elle ne soit rendue publique au lieu de tenter un truc qui pourrait EN FAIT marcher? Tu vois, une relation saine avec quelqu’un qui te respecte, par exemple.

 « Tu mérites quelqu’un qui te traite mieux que moi ». Ah bah oui, clairement. Tu t’es emballé tout seul [on a une autre définition de « go with the flow »], tu m’as vendu du rêve en cascade pour me larguer pour une fille qui est plus « accessible » [plus proche géographiquement et que tu connais déjà]. La solution de la facilité, sans doute.

« Non mais j’ai vraiment pensé tout ce que je t’ai dit ». Aha. Donc hier, tu es presque amoureux de moi après deux semaines et deux rendez-vous, mais aujourd’hui tu es à nouveau amoureux de ton ex. Logique. Soit.

Non seulement je mérite d’être mieux traitée, mais ce mec ne me mérite pas. En fait. C’est tout.

Amen to that.

bye

PS: si jamais tu lis ce blog, sache que cet article est susceptible d’être lu par pas mal de gens sur plusieurs continents. Tu viens d’obtenir officiellement ton badge de « international asshole » . C’est cadeau. \o/

Publicités
Publié dans: Life

3 réflexions sur “[Vis ma vie] Tinder: the full boyfriend experience

  1. Kimby dit :

    ahahahah, kiffance! (de ton article, pas de ce qui t’arrive). Bridget Jones ou bien? :D c’est un grand succès au final hihi

  2. Shelly dit :

    Oh, il t’arrives toujours des trucs comme ça?
    C’est un peu la poisse, ou pas, comme tu dis c’est qu’il ne te méritait pas. Quel boulet…

    C’est si important pour toi de trouver rapidement quelqu’un? Perso au début c’était mon cas, mais maintenant j’ai «laissé tomber» je cherche plus, ce qui doit arriver arrivera.
    Bon c’est vrai que pour le moment y a pas grand chose qui arrive mais au moins j’évite les déceptions ^^’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s