Je ne suis pas une connasse. Enfin, j’essaie.

J’essaie de ne pas en être une, bien entendu [je n’essaie pas d’être une connasse, ce serait très étrange comme ambition]. J’ai des prédispositions, malheureusement: mon signe astrologique c’est lion ascendant connasse. Donc, parfois, je l’avoue, je ne suis pas super sympa involontairement. Et parfois, j’essaie de ne pas être « pas sympa » mais ça ne remporte pas l’effet escompté.

je ne suis pas une connasse

Parfois je réfrène mes ardeurs [beau mot, hein?] et j’ai l’impression que c’est pire que mieux. On me souffle à l’oreillette que ma condition de bobo n’arrange pas la situation.

Petit exercice de style librement inspiré de ma vie personnelle [bisous moi]. Toute ressemblance éventuelle avec des personnes et/ou des situations ayant réellement existé est purement fortuite [*tousse*].

Les choix vestimentaires

Tu ne diras pas: « Ah ouais, c’est moche ». Tu éviteras également les « Ah oui, c’est… [silence de connasse] original/syyympaaa/spécial ». Tu répondras: « C’est sympa ce nouveau petit ensemble, c’est original. C’est ton fils de trois ans qui t’a aidée à t’habiller ce matin? Ah bah clairement, ça se voit qu’il a un sens du style inné! » ou « C’est intéressant comme choix vestimentaire, c’est un fashion statement? » [Ah non, on me signale que c’est un peu connasse quand même]

Les coupes de cheveux

Tu penses très très fort: « Ton coiffeur est sorti de prison et tu lui as demandé de te faire la coupe du chanteur de Tokyo Hotel? ». Mais, diplomate, tu dis: « C’est super moderne ta nouvelle coupe de cheveux! C’est hy-per tendance en Corée, j’ai vu des chanteurs de KPOP qui avaient la même! ».

sorry

Les enfants

Tu rencontres l’enfant d’une fille que tu n’aimes pas [oui, toi, être extraordinaire, il t’arrive de ne pas aimer les gens]. Et là, BIM, le diagnostic est sans appel: cet enfant est bête comme ses pieds. Tu ne diras pas à la Maman: « Il n’est pas très éveillé, ton petit. » mais bien « Oh, c’est dingue ce qu’il ressemble à son père. » ou « Ma copine m’a parlé d’un super jeu éducatif, sa fille adore, tu devrais essayer. Non, mais vraiment. J’insiste ».

La gastronomie, ou presque

Belle-Maman [je remercie Dieu d’être actuellement célibataire] a décidé de préparer le plat préféré de son mari pour ce repas de famille du dimanche auquel tu es convié(e). Oh joie, ça semble déjà prédigéré [ça a en tout cas l’aspect et l’odeur]. Même si ça te démange, tu ne diras pas: « Woah, ça fouette votre machin, là, Dominique! Vous avez cuit un rat mort ou quoi?! » ou « Beau-Papa, je sais que vous êtes médecin légiste et écolo, mais recycler des contenus stomacaux pour en faire du ragoût, c’est quand même osé! ». En personne classe, vous direz: « Rholala, ça m’a l’air bon tout ça mais je suis allergique au(x) [gluten/lactose/fructose/glutamate de sodium/arachides/tout autre aliment ou composé chimique au nom obscur qui pourrait vous sortir de la situation]. Je suis vraiment navré(e) de ne pas pouvoir goûter votre plat mijoté avec amour, Belle-Maman ».

Les gens qui sont d’un autre niveau intellectuel

Quand ils sont plus malins que vous, ça va. C’est vous qui passez pour un con. Quand c’est l’inverse, c’est plus dur. Quand on me dit de ne pas prendre les gens pour des cons, parfois j’ai envie de dire « Excuse moi, j’ai un Q.I. de 135 et si tu continues à me casser les gnous, je vais devoir t’insulter en latin. » [ndlr: je ne connais pas – encore! – d’insultes en latin, si vous en avez sous la main je suis preneuse!] ou « Ça doit être rigolo de vivre avec un cerveau qui ne sert qu’à monitorer les fonctions vitales, je me demande comment c’est. Ah bah tiens, je pourrais te demander! » mais je tiens à: 1° ma vie, 2° mon job. Alors j’utilise comme excuses « Non mais je suis juriste » ou « Non mais je suis polonaise ». Ça ne veut rien dire mais ça perturbe les gens [= ils me trouvent bizarre et ils partent].

OH CA VA C’EST BON. Je le reconnais: je suis peut être UN PEU une connasse. D’ailleurs, pour mon anniversaire il y a deux ans ma coloc’ m’a offert le livre « La femme parfaite est une connasse » . Parce que oui, je suis un peu une connasse. Mais je me soigne. En fait non, mais j’ai acheté le second tome parce que c’est très drôle.

Et toi, lecteur/lectrice, t’as aussi un (petit) côté connasse? Tu penses que je devrais écrire un test « es-tu une connasse »? La première question serait: « Tu es invité à un brunch, qu’apportes-tu? A) Rien, parce que je suis un crevard. B) Du Minute Maid et des croissants achetés au Carrefour Express à côté de chez moi. C) Oh, rien d’extravagant, des scones maison aux tomates séchées, feta et olives noires. Mais comme Jean-Marc vient aussi, j’ai prévu une option vegan et sans gluten ». Finalement, la question qu’on se pose tous: le brunch est-il un concept de connasse per se?

PS: je voulais faire des blagues sur les SDF mais j’ai trouvé ça de mauvais goût et je ne suis pas sure que tout le monde aurait saisi le second degré.

3 réflexions sur “Je ne suis pas une connasse. Enfin, j’essaie.

  1. Estelle V. dit :

    Moi aussi je suis Lion, mais bizarrement je suis plutôt le côté « endormi » du lion (tu sais, ça paresse beaucoup ces bêtes là quand ça ne mange pas…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s