Bref, j’ai été au bureau pendant un niveau d’alerte 4

Bref, il paraît que le plat pays qui est le mien [ndlr: la Belgique] est en état d’alerte suite à des menaces d’attentats terroristes. Comme j’ai la chance d’habiter à Bruxelles entre différentes institutions européennes, deux bouches de métro [pour deux métros différents], à côté d’une gare, d’un centre de presse et à deux cent mètres d’une rue où il y a eu une alerte à la bombe la semaine passée je me suis dit que, de toute manière, au point où j’en étais, autant aller au bureau. Parce qu’il faut bien mourir de quelque chose.

ohwell

[Mais non, mais non, je ne suis pas sarcastique]

Je reçois donc hier matin [un dimanche, quelle idée] un SMS de mon employeur me suggérant de télétravailler ce lundi 23.11.2015 et de consulter la page d’accueil de notre intranet pour plus d’informations. Mon employeur est une boîte de plusieurs milliers de personnes donc j’ai reçu un message bateau. Pourquoi bateau? Parce que si c’était un message personnalisé il saurait que je ne fais pas de télétravail, que je n’ai pas installé « l’environnement informatique » de la boîte sur mon PC et que donc… je n’ai pas accès à l’intranet.

hein

 Heureusement, grâce à un appel à l’aide sur Facebook, je reçois les informations demandées.

Bref, ce matin, il est sept heures, il fait nuit dehors et j’enfile un jeans et un pull et je m’en fous parce qu’il n’y aura pas âme qui vive au bureau. J’arrive dans le hall de mon bâtiment, l’agent de sécurité me demande de vérifier mon badge. Euh, OK, tiens, mais j’ai manifestement une meilleure tête sur ma photo du bureau qu’un lundi matin où j’ai décidé de ne pas me coiffer ou me maquiller [= je fais peur].  Je passe sans problème, YES! \o/

J’arrive à mon étage. C’est le désert hormis quelques collègues qui bravent le danger. Seuls quelques irrésistibles irréductibles gaulois résistent toujours et encore à l’envahisseur. On est trop des diiiingues, des OUF, des guedins?! [Ouais, OK, le langage de djeunz, c’est pas trop mon truc] Au moins, y aura pas trop de difficulté à trouver de place [ndlr: on peut choisir notre place tous les matins. Un jour, un de mes collègues s’est assis à MA place, je lui ai lancé mon regard de « T’as un rhume?! TU SENS PAS LE DANGER?! ». Depuis ce jour, personne ne s’est assis à mon bureau]. Et il n’y aura pas de file à la machine à café.

shake it of

Idem  pour la cantine le restaurant d’entreprise: pas difficile de trouver de la place, personne devant le four à micro-ondes. Parce que, cher lecteur, vois-tu, on est mille dans mon bâtiment mais il y a UN four à micro-ondes à la cantine et un collègue qui décide de réchauffer quatre tupperwares différents pendant deux minutes chacun. Et puis qui se rend compte que c’est trop froid. Donc il réchauffe encore un peu. Mettons nous d’accord: cet individu mérite des baffes.

D’ailleurs, les cuisines étaient fermées. l’AFSCA [ndlr: agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire] vient de m’appeler pour me signaler une diminution de 50% des cas de salmonellose recensés aujourd’hui en Belgique. Une coïncidence? Je ne pense pas…

candy

Sinon, c’était sympa, il faisait calme, on était super sages, il n’y a rien eu de particulier [ce message est adressé à ma mère qui pense que Bruxelles, c’est Bagdad].

Bref, je suis allée et je suis rentrée à pied [car pas de métro] au bureau donc: 1° j’ai brûlé plus de calories qu’en prenant le métro, 2° je n’ai pas subi les agressions olfactives des transports en commun, 3° pas de gens qui empiètent sur mon espace personnel. TOUT BÉNÉF! \o/ [cf. supra, il n’y a pas de petites victoires]

Est-ce que je me sens en danger dans notre belle capitale? Non, pas plus que d’habitude. Depuis que le niveau d’alerte est à 4/4, j’ai été au magasin, j’ai pris le bus, j’ai été au bureau et je suis toujours saine et sauve. « T’auras l’air malin si tu es dehors et que tu meurs dans un attentat! » : oui, mais entretemps je ne vais pas rester enfermée chez moi sinon je vais me tirer une balle [ou être tuée par un de mes voisins qui en aura marre que j’écoute de la KPOP à longueur de journée].

Si vous voulez rester enfermés dans votre cave, c’est votre choix. Mais moi, je vais manger des spaghetti bolo chez une copine! :D [Oh mon Dieu, je vais sortir à nouveau de chez moi aujourd’hui?!]

Prenez soin de vous, faites attention et ne devenez pas paranoïaques,

Mila

2 réflexions sur “Bref, j’ai été au bureau pendant un niveau d’alerte 4

  1. Crokmou dit :

    Aha ouai je t’avouerai que je suis pas aussi optimiste que toi mais je vais aussi au boulot :D
    La seule boulangerie ouverte du centre d’ailleurs… ça fait tout drôle d’être sur ton velo à 4h du mat’ et de ne voir que des militaires mais bon tu t’y fais. Et comme tu le dis si bien le velo et la marche ça brûle des calories !

  2. Medz dit :

    En fait finalement moi c’est surtout le froid qui m’a fait y réfléchir à 2x ce lundi matin en sortant pour aller bosser… Allez, en espérant un retour rapide à la normale (càd tout va mal mais on fait comme si?) Bon courage pour demain, restons en une pièce!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s