[POLSKA] Un pieróg, des pierogi, mon brave!

Si toi, chère lectrice, cher lecteur, tu te demandes ce que les Polonais – ce peuple mystérieux – mangent, je te répondrai: du chou et des patates. Enfin, selon l’ex de mon ancienne cokotteuse.

Non, on ne mange pas QUE du chou et des patates. Parfois, on mange du porc aussi.

Pierogi chou champignons pommes de terre fromage twaróg recette français

Lors de mon dernier séjour sur la terre de mes ancêtres [dont une partie – trois grands-parents et un père – sont encore en vie et n’aimeraient pas être nommés « ancêtres », sans doute] mon très gentil géniteur m’a fait don d’un livre de cuisine polonaise. Après moult années de recherches du livre de cuisine parfait parce que je suis un peu zinzin dans ma tête et que j’avais une idée précise du truc , j’ai trouvé LE livre. [Cieux qui s’ouvrent, lumière divine, aaaaameeen etc.]

Parmi les diverses spécialités polonaises, un de mes plus gros kiffs [j’essaie de parler jeune], ce sont les pierogi!  [Parenthèse linguistique: un pieróg (prononcer « piérougue »), des pierogi (« piérogui »), donc tu n’écriras point « des pierogis »]

Alors pour toi, public, je te livre une recette de pierogi. Ouais, la pâte et deux sortes de farces avec du chou et des patates, parce que mon peuple aime le chou et les patates.

« Mais je sais pas comment qu’on fait des pierogi parce que j’ai même jamais vu à quoi ça ressemblait! » Ne t’inquiète pas, mon coco. Je te fournis une petite vidéo avec une musique extrêmement irritante (et une recette que je n’ai pas suivi).

Pâte (pour 25 à 30 pierogi de taille moyenne)

Ingrédients: 2 verres et demi de farine, un demi verre d’eau tiède, deux càs d’huile, un œuf, une pincée de sel et un peu de farine pour le plan de travail.

Modus operandi: versez la farine dans un saladier, faites y un puits et ajoutez y l’œuf, l’huile, le sel et un peu d’eau. Malaxez votre pâte et ajoutez de l’eau au fur et à mesure. Vous devriez malaxer votre pâte avec vos mimines jusqu’à ce qu’elle devienne assez lisse et élastique.

Prenez un tiers de la pâte et réservez le reste dans le saladier que vous couvrirez (comme ça la pâte ne sèche pas).

Farinez votre plan de travail, utilisez votre plus beau rouleau à pâtisserie pour étendre (Aplatir? Abaisser? C’est quoi le bon terme?) votre pâte jusqu’à ce qu’elle soit relativement fine (euh, 1-2 mm? Je le fais un peu à l’œil). Coupez des disques avec un verre, pliez votre disque en deux et farcissez le (mais pas trop, histoire que ça ne déborde pas quand vous le scellez) et scellez les bords.

Faites bouillir de l’eau (avec un peu de sel). Jetez – euh, plongez délicatement – vos pierogi dans l’eau bouillante. Comptez 5 à 6 minutes de cuisson à partir du moment où les pierogi remontent à la surface.

Égouttez et dégustez (cf. infra pour les options de mangeage).

Farce au fromage blanc et aux pommes de terre (ou « pierogi ruskie » soit « pierogi russes » pour au moins 20 à 30 pierogi)

Ingrédients: un verre de purée de pommes de terre, 250 g de twaróg (fromage blanc polonais qui a une consistance proche de la feta), deux oignons, sel, poivre.

Modus operandi: hachez finement votre oignon et rissolez le. Si ce n’est pas encore fait, faites cuire des pommes de terre pour obtenir grosso modo un verre de purée (ndlr: je te jure, lecteur, la recette polonaise dit « un verre de pommes de terre cuites », je n’invente rien!).

Mixez votre twaróg. Mélangez le avec la purée et les oignons rissolés (si vous ne voulez pas niquer casser votre mixer avec votre purée hyper compacte, je vous conseille de mélanger le tout au presse-purée…). Assaisonnez de sel & poivre (& paprika, si vous êtes un petit rigolo comme moi). Si votre farce est chaude (parce que  vous venez de faire votre purée), laissez la refroidir.

Astuce: goûtez votre farce et assaisonnez selon votre envie. Parce qu’une fois que vos pierogi sont farcis, si votre farce n’a pas de goût c’est TROP TARD BERNARD.

Farce au chou et aux champignons (pour au moins 20 à 30 pierogi)

Ingrédients: 500g de choucroute nature (que vous aurez préalablement égouttée), une poignée de champignons séchés, un oignon.

Modus operandi: la veille, mettez à tremper vos champignons des bois dans de l’eau. Le jour même (pfiou, ça prend longtemps ton truc), cuisez vos champignons une quinzaine (?) de minutes dans leur eau de trempage. Égouttez. Hachez les champignons.

Hachez votre oignon, rissolez le dans une grande poêle. Hachez (si nécessaire) votre choucroute. Quand votre oignon commence à être translucide, ajoutez la choucroute et les champignons. Rissolez jusqu’à ce que la plupart de l’eau se soit évaporée. Assaisonnez. Laisser refroidir.

[PAUSE: Après quinze heures passées en cuisine, tu as enfin terminé tes pierogi. Bravo, l’ami!]

Donc là, tu es content, tu as cuit tes pierogi dans l’eau bouillante et tu les as égouttés. Ils sont prêts à être mangés!

Mais tu te sens aventurier. Option 1 (petit canaillou): tu fais fondre un peu de beurre dans un poêlon et tu nappes tes pierogi de beurre fondu. Option 2 (gros canaillou): tant qu’à faire, si t’as du beurre, pourquoi ne pas rissoler tes pierogi dans une poêle, pour qu’ils soient croustifondants?! Croustillants à l’extérieur, fondants à l’intérieur. Option 3 (tu es presque Polonais, à ce stade là): mon option préférée, soit faire rissoler les pierogi en ajoutant sur un coin de la poêle (OK, la poêle est circulaire, y a pas de coin) des lardons et un oignon hâché. Comme ça tu peux rajouter des oignons et lardons bien rissolés par dessus. OH OUI, ENCORE!

PS: je ne gère pas encore les quantités de farce que j’arrive à fourrer dans mes pierogi, donc si tu as trop (ou pas assez, mais plutôt trop) de farce, je te prie de bien vouloir m’excuser, cher lecteur.

Smacznego! [ça veut dire « bon appétit » en polonais]

Source: Ewa ASZKIEWICZ, Nie ma jak u mamy (Poznań, Publicat Wydawnictwo, 2013). Cette recette a été adaptée de ce livre, donc, par réflexe de juriste, je le cite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s