Les types de mecs que tu peux rencontrer sur Tinder

Au cas où vous ne le sauriez pas [ne sait-on jamais que ce soit la première fois que vous ayez le malheur plaisir de tomber sur mon blog et/ou que vous viviez dans une grotte], je suis super célibataire. C’est comme célibataire, mais avec une cape en plaid de canapé et des pyjamas Snoopy.

Ne vous inquiétez pas, je le vis bien!

Mais bon, je ne suis qu’une faible femme et j’aime les nouvelles technologies. J’ai donc installé Tinder [sur les conseils d’une amie dont je ne citerai pas le nom car je suis tenue au secret professionnel]. Et je l’ai désinstallé. Et je l’ai réinstallé. Et je l’ai désinstallé à nouveau. Grosso modo, j’ai du l’installer et le désinstaller au moins deux ou trois fois [alcool, je ne te remercie pas].

Tinder Maxi Les types de mecs que tu peux rencontrer sur Tinder

Ndlr: je vous prie d’accepter mes plus plates excuses pour la suite de cet article quand une âme innocente vous demandera « hey, tu regardes des Kinder, c’est quoooi? » en voyant cette magnifique création. Pardonne-moi, Kinder! [Mais n’empêche admirez mes compétences techniques de Paint + Picasa! Hey, balaise!]

« Mais c’est quoi Tinder? », te demandes-tu. C’est une application de rencontre où tu « likes » des gens en voyant leur photo et, éventuellement, en lisant une très courte description. Tu peux « swiper » à gauche (beurk!) ou à droite (yes!). Tu filtres selon différents critères (sexe de la personne, distance géographique, âge) et quand quelqu’un que tu as liké te like, ça « matche » et vous pouvez discuter.

« Mais Milena [ndlr: c’est moi, ça], quels types de Tindermen puis-je rencontrer? » [La liste est non exhaustive]

Lire la suite

Bref, j’ai été au bureau pendant un niveau d’alerte 4

Bref, il paraît que le plat pays qui est le mien [ndlr: la Belgique] est en état d’alerte suite à des menaces d’attentats terroristes. Comme j’ai la chance d’habiter à Bruxelles entre différentes institutions européennes, deux bouches de métro [pour deux métros différents], à côté d’une gare, d’un centre de presse et à deux cent mètres d’une rue où il y a eu une alerte à la bombe la semaine passée je me suis dit que, de toute manière, au point où j’en étais, autant aller au bureau. Parce qu’il faut bien mourir de quelque chose.

ohwell

[Mais non, mais non, je ne suis pas sarcastique]

Lire la suite

Je ne suis pas Charlie. Je ne prie pas pour Paris.

Je suis Milena et ça doit faire des années que je n’ai plus prié.

Enfant et ado, j’avais une icône de la Sainte Vierge et de l’enfant Jésus accrochée à un des murs de ma chambre (cadeau de mère-grand, on ne se moque pas). J’ai prié quand mes parents divorçaient (spoiler: ils ont divorcé). J’ai prié quand j’ai eu le cœur brisé (spoiler: j’ai encore pleuré pendant des jours). J’ai prié pour réussir mes examens (spoiler: je n’avais pas assez étudié et j’ai redoublé une année à la fac). Est-ce que Dieu et Jésus m’ont écoutée, là haut, dans le ciel? Je n’en sais rien.

picasso colombe de la paix

Je ne suis pas vraiment croyante mais je suis née dans une famille catholique (en Pologne, c’est un peu la norme). Je me décrirai comme une « catholique par défaut » . Je ne prie pas, je ne vais pas à l’église mais ma vie est marquée par la culture et les valeurs judéo-chrétiennes (crèche sous le sapin, partage ton cookie avec ta voisine de bureau et aime ton prochain surtout s’il est Suédois et très beau).

« Oui mais prier c’est pas forcément religieux » . Pour moi, le sens premier de prier est religieux ou, à tout le moins, spirituel. Et pour wiktionary aussi, alors on disait que j’avais raison. Mais soit, nous pouvons ne pas être d’accord sur ce point.

Je parlais justement deux jours avant les attentats avec une copine polonaise de certains de nos compatriotes (chrétiens, pour une portion non négligeable de la population). Elle me disait que beaucoup de ces gens n’étaient pas intolérants: ils étaient anti-tolérants. Exemple simple: ma grand-mère (très croyante) m’a dit un jour que l’homosexualité était une maladie et que les homosexuels étaient pédophiles (allez, c’est cadeau). La mère de ma pote a appris la même chose de son prêtre. Prêchons la bonne parole, tiens.

Je vous épargnerai également les commentaires que j’ai lus sur certaines pages polonaises concernant la crise des réfugiés. Grosso modo le raisonnement est le suivant: syriens = arabes = musulmans = terroristes = ils vont brûler ta maison, tuer ta famille et violer ta fille.

Bon, je sais que c’est un peu long ce que je raconte mais voilà où je veux en venir: si ton idéologie, qu’elle soit politique ou religieuse, t’incite à haïr l’autre, en quoi est-ce une bonne idéologie?

Tuer des innocents, ce n’est pas bien. Ça sonne comme ce qu’un enfant de trois ans dirait mais c’est vrai. Ce qui s’est passé à Paris et les attentats terroristes ailleurs dans le monde, je trouve ça horrible, inhumain et stupide. Je pense toutefois qu’il est important d’analyser la situation avec lucidité: ce que je crains, c’est que ça crée encore plus de haine et d’intolérance.

L’ignorance, la peur de l’autre, l’exclusion, l’intolérance, l’incompréhension, c’est ce qui me semble être à l’origine de ce genre de violence. Si tout le monde était ouvert d’esprit, que les gens se respectaient et s’aimaient, on vivrait au pays des bisounours.

Comme pour les attentats de Charlie Hebdo, les gens témoignent leur horreur face à ces actes et leur sympathie aux victimes et au peuple français. C’est très louable. Par contre, s’il vous plaît, ne tombez pas dans la facilité, le racisme ordinaire et ne faites pas d’amalgames (cf. supra: « ah c’est toujours la faute de ces étrangers! Bernard, je t’ai dit qu’on ne peut faire confiance à des gens qui ne mangent pas de jambon! » Ndlr: les prochains attentats seront-ils commis par un collectif de végétariens armés de courges butternut?!)

Des extrémistes, il y en a malheureusement dans toutes les idéologies. Ça ne veut pas pour autant dire qu’ils représentent la majorité des personnes partageant ces convictions. Des intégristes, il y en a sans doute dans toutes les religions (quoique dans le bouddhisme… ?).

La haine engendre la haine, la violence ne me semble pas être un bon instrument pour arriver à la paix.

Bref, des cons, il y en a partout.

Alors si vous vous sentez Charlie, que vous priez pour Paris, faites le par amour pour les autres et non pas par haine. Faites preuve de l’humanité qui manquait à ces criminels.

Comme l’a si bien dit John Lennon « you may say I’m a dreamer but I’m not the only one« .

Prenez soin de vous et de vos proches,

Mila

[POLSKA] Un pieróg, des pierogi, mon brave!

Si toi, chère lectrice, cher lecteur, tu te demandes ce que les Polonais – ce peuple mystérieux – mangent, je te répondrai: du chou et des patates. Enfin, selon l’ex de mon ancienne cokotteuse.

Non, on ne mange pas QUE du chou et des patates. Parfois, on mange du porc aussi.

Pierogi chou champignons pommes de terre fromage twaróg recette français

Lors de mon dernier séjour sur la terre de mes ancêtres [dont une partie – trois grands-parents et un père – sont encore en vie et n’aimeraient pas être nommés « ancêtres », sans doute] mon très gentil géniteur m’a fait don d’un livre de cuisine polonaise. Après moult années de recherches du livre de cuisine parfait parce que je suis un peu zinzin dans ma tête et que j’avais une idée précise du truc , j’ai trouvé LE livre. [Cieux qui s’ouvrent, lumière divine, aaaaameeen etc.]

Parmi les diverses spécialités polonaises, un de mes plus gros kiffs [j’essaie de parler jeune], ce sont les pierogi!  [Parenthèse linguistique: un pieróg (prononcer « piérougue »), des pierogi (« piérogui »), donc tu n’écriras point « des pierogis »]

Alors pour toi, public, je te livre une recette de pierogi. Ouais, la pâte et deux sortes de farces avec du chou et des patates, parce que mon peuple aime le chou et les patates.

Lire la suite

[Beauté] Vichy, je t’aime. Enfin, ton gel frais nettoyant pour le visage.

Parce que, Vichy, on ne se connait pas. Alors tant de promiscuité, hein. [oui, j’avais juste envie de placer le mot « promiscuité » dans mon article]

Mary K Hotel Utrecht Vichy Pureté thermale gel frais nettoyant

[Photo prise au Mary K Hotel à Utrecht, trousse de toilette reçue dans une My Little Box ]

Tu aimes avoir le visage propre sans te décaper la peau? T’as déjà essayé plein de trucs mais chaque produit te laisse la peau qui tiraille? Moi aussi, poussin, moi aussi. J’ai testé les trucs achetables en grandes surfaces mais j’ai tendance à faire des réactions. J’ai essayé des trucs achetables en (para)pharmacies mais ça m’assèche souvent la peau. [Ndlr: je ne suis pas dermatologue, je ne me prononce que sur ma propre expérience]

Et là, bim!, Vichy sort ce gel frais nettoyant pour le visage!

Lire la suite