Fifty Shades of pink, la vérité toute nue

Elle était là, nue, sortant à peine de sa douche. Des gouttelettes d’eau perlaient encore sur sa peau dans la chambre rouge blanche de la douleur. « Tu peux le faire », se dit-elle, sans grande conviction. Elle était rassurée par les odeurs familières de gel douche, la douce chaleur de cette pièce qu’elle connaissait si bien, la vapeur de la douche qui venait à peine de se finir.

Ses amies lui disaient que c’était bien, que ça ferait sans doute un peu mal au début mais que sa vie en serait changée. Peut-être. Serait-ce une nouvelle étape dans la vie de toute femme moderne? Milena a toujours aimé les nouvelles expériences, mais elle était douillette et, avouons le, une chochotte.

legs-tan-shaving

Il était là. Nu, lui aussi. L’engin lui paraissait presque inoffensif. « Comment quelque chose de si petit peut faire aussi mal », se dit-elle?

Selon sa mère, ses copines ont également essayé. L’une d’entre elles lui a dit que la douleur passait mieux avec un shot de vodka et que son corps meurtri en a porté les traces le lendemain. Est-ce tellement douloureux? Cela en vaut-il vraiment la peine?

Il était plus vieux que celui de ses copines. Apparemment, ça faisait une différence. Il s’appelait Philip(s).

On ne vit qu’une fois. Allons y.

Le thème que nous aborderons aujourd’hui, cher lectorat, est celui de l’épilation. HA! Vous avez cru quoi, bande de coquinous? Qu’on parlerait de pratiques sexuelles un peu olé olé? Enfin, les fantasmes de chacun, vous me direz…

Topo: ma mère m’a refilé son vieil épilateur électrique. Après avoir lu l’article de La faute à sur le sujet, je me suis dit que je devais tester.

Je vous avouerai que, comme pas mal de femmes, je me rase de temps en temps. Histoire de ne pas ressembler à un ours. Maintenant, chacun gère sa pilosité comme il veut, bien évidemment, démocratie du poil. Puis c’est l’hiver [= gros pull & gros collants laissant entrevoir très peu de peau] et je suis célibataire [= personne ne me voit nue]. Et parfois, je craque et je fais ça à la cire [ça fait un peu mal, vu que tu arraches le poil, mais ça repousse moins vite].

Après avoir surfé sur le site de Philips, je constate que le modèle d’épilateur que j’ai utilisé n’est plus commercialisé. Tu vois, c’est le vieux qui n’a pas les fonctions massage, froid ou toute autre chose qui permettrait d’atténuer la douleur.

En gros, il fait autant de bruit que la circulation sur les grands axes à Bruxelles à 16:30 et il est composé plein de petites pinces à épiler. Par contre, il a deux vitesses.

Comme je n’écoute jamais ce qu’on me dit [« tu devrais te raser et attendre quelques jours que ça repousse, parce que sur des poils de plus de 5mm, ça fait plus mal vu qu’ils sont plus longs »], j’ai testé ça sur des jambonneaux d’ours.

Et SAINTE MEREUH. Le concept, c’est que ça va pas aussi vite que la cire [= ça fait mal mais d’un coup]. C’est une douleur qui dure le temps que tu épiles, temps variable selon la zone à épiler. Donc ouais, je t’avoue que ça a fait mal. La première demi-jambe, j’ai chié. Bon, c’est pas insupportable mais je suis une grosse chochotte. La deuxième demi-jambe, ça a fait mal, mais mon cerveau avait déjà capté le truc donc je crois qu’il a modéré la douleur.

Apparemment, ça fait moins mal au fur et à mesure car le poil repousserait plus fin (ah?) et que tu es habitué(e) à la douleur (re-ah?).

Deuxième test: les aisselles. Ça fait plus mal que les jambes, c’est certain. Et c’est plus difficile de « tendre » la peau. Ça m’a également demandé un peu de contorsions. J’ai failli laisser tomber après une aisselle. Et je me suis dit que ce serait con d’avoir une seule aisselle épilée. Alors j’ai commencé l’autre. Et puis j’ai failli arrêter. Et puis je me suis dit  que j’aurais l’air con avec 3/4 d’aisselles épilées. Ensuite, on dirait qu’un bouledogue m’a mâchouillé les dessous de bras.

Je n’ai pas encore testé le bikini. Je vous avoue que là tout de suite, j’ai pas trop envie. Mais je testerai. Peut-être. Un jour.

L’avantage nouméro ouno, c’est qu’on doit s’inquiéter moins souvent de nos poils que si on rase. Vu que le poil est arraché (avec la racine) et non coupé, il repousse moins vite. L’avantage nouméro dosse… euh… Je ne sais pas? Ça te laisse plus de temps pour faire des sudokus?

Alors, lectorat, quelle est votre attitude par rapport au poil? Quelle technique (d’élimination) employez vous? Est-ce que vous pensez que je suis barge?

5 réflexions sur “Fifty Shades of pink, la vérité toute nue

  1. eliseginger dit :

    Les jambes à l’épilateur, oui! Le bikini, après avoir pratiqué la cire en salon chez l’esthéticienne, ok. Le reste, oubliez moi :p
    Donc je rase mes aisselles à chaque douche et je vais chez l’esthéticienne pour la partie du maillot que je n’arrive pas à faire seule.

    J’admire ton courage et te recommande vivement d’invertir dans un modèle plus récent si tu veux persister. Ils vont plus vite, plus de pinces, etc. donc moins mal (Perso j’ai celui-ci, y’a des plus récents avec plus d’accessoires mais j’utilise que la tête principale en fait: http://3.bp.blogspot.com/-eER7fddoVX0/UlPmdxIWvWI/AAAAAAAAGgU/7P19DE9k2Ak/s1600/braun+silk+epil+7+epilator+contents.jpg ).

  2. Alex dit :

    J’ai aussi un Silk Epil. C’est le deuxième de cette marque que je possède, le premier ayant rendu l’âme peu de temps après le terrible incidents de cheveux de 2012 (depuis je m’épile toujours les cheveux attachés).

    Avantage 1 : tu peux l’utiliser sous la douche
    Avantage 2 : tu peux le prendre en vacances sans t’encombrer de la prise s’il est bien chargé
    Avantage 3 : la petite lampe incorporée qui permet de traquer tous les poils
    Avantage 4 : c’est hyper économique et plus écologique que les rasoirs jetables et les bandes de cire.

    Je l’utilise pour les jambes et les aisselles. Pour le bikini, je laisse faire une professionnelle toutes les 3-5 semaines ( parfois quand je suis super lazy je fais les jambes en même temps). La mauvaise surprise c’est qu’ici ça coûte hyper cher (entre $50-$60 pour un bikini brésilien!). Alors je pense que je vais me laisser tenter par l’épilation au laser.

    Mes aisselles n’ont plus vu un rasoir depuis au moins 5 ans. J’ai jamais fait attention mais je pense que je dois les épiler tous les 7-10 jours. Ça va hyper vite et ça fait plus mal du tout. Je ne voudrais plus rien utiliser d’autres.

    Pour les jambes ça reste aussi une très bonne solution mais le processus m’ennuie terriblement. Je trouve ça long et comme j’ai pas de patience, je fais pas ça bien et je dois toujours repasser le lendemain. Je ne possède pas de rasoir comme ça je suis pas tentée de craquer. Et de temps en temps, pour mettre un peu de piment dans ma routine, j’utilise des bandes de cire froide Veet ( les roses) qui fonctionnent hyper bien je trouve.

    Je plussoie Elise sur l’idée d’investir dans un modèle plus récent. Si tu tiens le coup au début, ça va te changer la vie :)

  3. beautybythefrenchies dit :

    Je m’épile à l’épilateur électrique au niveau des aisselles et quelques fois des jambes si j’ai le temps (parce que c’est carrément plus long qu’un rasage évidemment…), et j’aimerais y passer au niveau du maillot mais j’ai testé et ça m’a tellement fait mal que j’ai pas pu continuer jusqu’à la fin.. Et oui j’étais pas très classe, et j’ai fini à la mousse dépilatoire ^^ Du coup, comme j’en ai marre du rasage à ce niveau là je pense tester la cire en institut prochainement.

  4. Marion dit :

    Une astuce toute simple et pas chère pour que ça glisse tout seul sur les aisselles : le talc !
    Tu mets un peu de talc sur la peau des aisselles avant l’épilation, ça la rend toute douce, ça évite une quelconque humidité et du coup aucun risque de se faire pincer la peau !
    Après, pour « tendre » la peau des aisselles c’est pas bien compliqué, c’est comme pour une épilation à la cire, il faut juste etre un peu souple peut etre ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s