J’ai testé pour vous… la coupe menstruelle

Il ne faut jamais dire « fontaine je ne boirai pas de ton eau ». Dans le cas présent, c’est un peu dégueulasse. Euh. Je reformule:  « il ne faut jamais dire jamais ». Et toute expression qui véhicule le concept de « ne dis pas que tu n’aimes pas tant que tu n’as pas essayé ». Je crois que ça marche aussi avec les steaks à base d’insecte.

J’essaie de faire preuve de transparence avec mon lectorat [ex: je viens de m’enfiler un paquet – complet – de chips « bolognese » parce que mon cours de pilates a été annulé]. Je suis bobo (un peu). Je suis une femme (un peu, aussi). Et parfois, j’ai mes règles (mes foufs, mes ragnagnas, les Anglais qui débarquent etc.). Alors voilà. Parlons règles, parlons tampons, parlons vagin.

filepicker_PYUr2CXdRCmeCvfKfscy_holy_grail

Hommes Âmes sensibles s’abstenir.

Ps: ça va parler de sang, de vagin et d’autres détails bof ragoûtants.

Mais c’est quoi, une coupe menstruelle?

Si tu as la flemme de regarder la vidéo, je vais t’expliquer en quelques mots: la coupe menstruelle [la « cup » pour les gens branchés] est un réceptacle en silicone [ou latex] médical que certaines madames insèrent dans leur vagin [appelons une chatte… fin, bref] pendant leurs menstruations afin de recueillir le sang qui s’écoule [miamiam].

Avantages

– C’est écolo: tu ne la jettes pas après chaque usage (comme un tampon ou une serviette hygiénique).

– C’est bon pour ton portefeuille: tu en achètes une que tu peux utiliser pendant plusieurs années.

– Le sang ne macère pas (comme dans une serviette ou un tampon) parce qu’il n’est pas en contact avec l’air.

– Tu peux la garder en toi jusqu’à douze heures (contre max 8h pour un tampon et tu flippes pour le syndrome du choc toxique).

Inconvénients

– Vas y pour la mettre. Hin hin.

– Si tu es vite dégoûtée par les fluides corporels (le sang, notamment) et que l’idée de mettre tes doigts dans toi-même te dégoûte, c’est pas fait pour toi.

[plus sérieusement, vous pouvez trouver toutes les infos sur les avantages/inconvénients, types de cup, pliages etc. partout sur internet]

Test, par votre humble serviteuse. (C’est moi, au cas où tu n’as pas compris)

Une collègue en avait commandé une, elle en a reçu quatre ou cinq. Vu qu’a priori, elle n’en a besoin que d’une, elle a donné les autres (merci copine!).

Sur la boîte, il est noté d’essayer d’insérer le truc avant d’avoir tes règles. Histoire de comprendre le fonctionnement du machin. Tentative 1: malgré divers pliages en origami, je ne comprends pas comment ça rentre, cette connerie. Tentative 2: toujours pas [aïe]. Je relis tout le baratin sur « connaissez votre corps, nianiania ». Connais toi toi-même, ouais [citer Platon dans un article de foufoune, ça, c’est la classe, mes amis]. Après moult tentatives et une demie bouteille de rouge, TADA! Victoire!

Conseil 1: vérifier son inclinaison interne [avec ton doigt, c’est pas très difficile]. Conseil 2: teste plusieurs pliages. Le pliage « classique » est le pliage en U (tu aplatis le rond et puis tu le plies en deux). Personnellement, je préfère le pliage « pushdown » (google it).

C’est pas évident au début (enfin, pour les simples d’esprit comme moi). Une fois que t’as compris comment la mettre et à quelle « profondeur » la mettre, c’est nickel Gisèle. Je m’étais dit que j’allais tester pour voir, me dire « mouais, ça va quoi » et puis vous dire « mouaif… voilà… ». Mais en fait non. Jusqu’ici, c’est l’Amour. C’est comme rencontrer un mec qui n’est pas votre genre et tomber amoureuse quand même. Voilà.

Le premier jour j’ai vécu dans l’angoisse. J’ai été quinze fois aux toilettes pour vérifier si c’était bien mis (= ça ne déborde pas partout). Et je me disais que tout le monde devait se douter que je porte une cup (comment ils se douteraient? Je n’en sais rien, mais je suis paranoïaque). Le deuxième jour, j’ai dormi sans être angoissée: TRANQUILLE EMILE. \o/

Les avantages que j’y vois, personnellement:

– tu peux la garder douze heures (aaaah, longue nuit tranquille)

– si elle est bien mise, pas de risque de fuite (contrairement à une serviette ou un tampon)

– ça ne te décape pas quand tu l’enlèves et/ou la mets (ce qui est mon cas avec les tampons)

Le seul truc qui me gave un peu, c’est de l’enlever. Tu es censée ne pas trop tirer sur la tigette et attraper la cup par la base en pinçant pour faire un appel d’air (de ce que j’ai compris) mais je ne trouve pas ça hyper simple. Je suppose que ça vient avec la pratique. Et je la garde « pliée » (en U) pour la faire sortir (voilà, ça c’était pour les détails).

Maintenant, je comprends tout à fait que certaines personnes ne soient pas emballées. D’un côté, c’est ton corps, tu fais ce que tu veux. Si tu n’es pas à l’aise avec ton corps, si – comme une de mes copines – tu n’aimes déjà pas les tampons et encore moins les tampons sans applicateur (« Mettre ses doigts dans le minou?! BEURK! »), si tu ne conçois pas l’idée d’avoir du plastique dans ton corps… c’est ton choix, et je le respecte. Imothep, et les hippopotames seront bien gardés.

Alors, déjà testé? Ça vous parle (ou pas)?

9 réflexions sur “J’ai testé pour vous… la coupe menstruelle

  1. eliseginger dit :

    Je ne savais pas que tu ne devais pas tirer par la tigette! Mais alors, si c’est rempli et que tu plies un peu pour pouvoir la sortir… ça débord? O_o

    • It takes two to polka dit :

      Non, ça ne déborde pas parce que à moins d’avoir des flux menstruels exceptionnels, elle n’est pas pleine en douze heures (et je suppose que si tu as des flux hyper abondants, tu la changes plus souvent). Enfin, chez moi, en journée « Niagara » après 12h, elle n’était pas pleine. Je pense qu’il suffit de la pincer un peu pour que ça sorte tranquillou. :) Je pense que la tigette est là pour tirer un peu (avant de l’attraper par la base, pour une meilleure préhension) mais si tu tires alors qu’il y a un vide d’air, tu sauras pas l’enlever (effet ventouse). :D

      • eliseginger dit :

        Si un jour le monde tombe à court de tampons on verra mais pour l’instant je vais rester sur ce que je connais :p

  2. Alex dit :

    J’en ai une, elle s’appelle Joséphine !
    Je kiffe grave le principe mais en pratique j’ai des problème.
    Pour la faire rentrer ça va, je m’en tiens au U. Là où ça se complique c’est pour faire le 1/2 tour à l’intérieur pour qu’elle se déplie et que ce soit bien étanche. Joséphine est têtue, elle refuse de tourner. Du coup drame, fuites, etc … Une fois j’étais tellement énervée, j’ai remis un tampon ( je vais brûler en enfer, je sais)

    • It takes two to polka dit :

      Faut faire un demi-tour à l’intérieur? Ce que je fais, c’est que je passe mon doigt autour pour vérifier que c’est bien déplié. Et je bouge un peu aussi quand elle est mise pour voir si je la sens (la technique de la danse de la joie). C’est comme un tampon: si tu le sens, c’est qu’il est mal mis. Je sais plus où j’ai lu que tes muscles permettent qu’elle se mette bien toute seule. Je crois que c’est pas mal d’essais/erreurs jusqu’à ce que tu captes comment ça marche.

      • Alex dit :

        Dans le mode d’emploi – que j’ai lu religieusement 4 fois les mains tremblantes avant de tenter l’aventure – ils disent de faire un tour complet. Alors je ne sais pas dans quel monde vivent ces gens, mais chez moi, quand elle mise, y a pas de place pour danser la salsa. Donc je vise un 1/2 tour. Je vais tenter la danse de la joie. Je te dis quoi dans 15 jours ( suspense insoutenable, oui je sais). Et sinon pour l’effet ventouse quand on l’enlève, je plussoie. Si tu la plies pas un peu pour faire rentrer de l’air, t’as l’impression que ton utérus et ton estomac vont venir avec ( amis du glamour, bonsoir ! )

  3. lulu dit :

    j’ai bien envie de tester : tu as laquelle toi? côté écologique(produits pour blanchir tampons et matériaux pour serviettes et tampons berk et fait beaucoup de déchets) et économique (réutilisable et lavable facile à stériliser) et respectueux du corps > silicone médical :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s