her: la mélancolie de l’ordi

Quand j’ai vu que her avait le maximum de notes dans le Metro de cette semaine et 94% sur Rotten Tomatoes, il a fallu que je le voie. Ben oui, si c’est si bon, il faut que je le voie [enfin, si un film est mauvais, je le vois aussi, en fait, en général].

Bref, un film avec Scarlett Johansson où on ne voit pas Scarlett Johansson, moi je dis oui! [j’aime pas trop sa tête]

her movie poster

Sur papier, her a tout pour plaire: une brochette de (bons) acteurs [Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams, Rooney Mara, Chris Pratt, Olivia Wilde…], une bonne histoire, une bonne bande son [en grande partie composée par Arcade Fire] et un univers visuel.

Qu’est-ce que ça raconte? Dans un futur pas trop lointain, les humains portent tous une oreillette qui leur permet de parler à leur ordinateur (comme Siri sur l’iPhone, mais en mieux et tout le monde l’utilise). Une nouvelle forme d’intelligence artificielle est développée: ce système aura sa propre personnalité, pourra réfléchir par lui même et développer des sentiments humains. Theodore (Joaquin Phoenix) est un gars pas très sociable qui est en plein divorce. Il achète ce nouveau système d’exploitation qui devient une « femme » (virtuelle, entendons-nous) s’appelant Samantha et ayant la voix (sexy) de Scarlett Johansson.

Quelques images valent mieux qu’un long discours:

Et sinon, c’est un bon film, her? Non mais vous savez, je ne pense pas qu’il y ait de bon ou de mauvais film. Moi, si je devais résumer ce film aujourd’hui avec vous, je dirai qu’il s’agit tout d’abord d’une histoire d’Humanité [eh, t’as vu?, j’ai mis une majuscule à Humanité]. Vu que tout le monde est connecté à son oreillette [et son ami virtuel], les gens ont tendance à ne plus se parler les uns aux autres. Je ne décrirais pas « her » comme un film triste, mais plutôt un film mélancolique (c’est pas triste, mais presque).

En bref, si vous vous sentez seuls et déprimés: 1° ne regardez pas ce film, 2° adoptez un hamster, 3° achetez un iPhone et demandez que Siri aie la voix de Scarlett Johansson.

Une réflexion sur “her: la mélancolie de l’ordi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s