J’aime vivre dangereusement, je commande sur Beautybay.com

Je sais pas vous, mais j’ai l’impression d’avoir un mauvais karma. J’ai l’impression que quand je veux vraiment quelque chose – mon mixeur, Ryan Gosling, la collection limitée de vernis Essie hiver 2012 – ça ne se réalise pas vraiment.

Oyez oyez, chers lecteurs, je m’en vais là vous conter mes mésaventures avec le site de vente en ligne de produits de beauté Beautybay.com.

essi0632f_1_m

L’objet du litige

Ps: et là tu vas me dire que c’est une leçon de vie, car la vie veut que je sois moins futile et que je ne m’attache pas à mes besoins matériels, que je vive dans une hutte, me vêtisse de toile de chanvre et mange des légumes bio cultivés par moi-même pour lesquels j’ai utilisé comme engrais du caca de chèvre – qui habite avec moi dans ma hutte, question de chaleur. Sur ce je te réponds: ma main, ta tête, le mur? My hand, your head, the wall [faut parler anglais, Beautybay est britannique, CQFD, important pour la suite de l’histoire].

Topo: nous sommes le 30 janvier. Je suis chez ma mère. Grâce à un blog je découvre le site de Beautybay. Rho, les petits vernis à ongles là, ils me font de l’œil. Je fais me yeux de Bambi à Môman – je n’ai pas de Visa – et je m’empresse de commander la collection. Voilà, regardez les. Ils sont super minouches. Ma coloc’ a commandé aussi un truc sur le site, trop bien.

A priori, il faut entre 5 et 7 jours ouvrables pour recevoir la commande [après ils ont modifié sur leur site en disant que pour la Belgique, tu dois t’inquiéter si t’as pas ton colis après une vingtaine de jours].

Bon, 15 février, toujours rien. Dans mon plus bel anglais – hin hin… – je maile Beautybay. Pas de réponse. Ma coloc’ non plus. OK, le 1e mars, je renvoie un mail via leur site.

J’attends. Le 21 mars – ah ben ouais, t’es pas pressé – je reçois un mail avec un « claim form » (un formulaire de réclamation) que je dois compléter, dater, signer avec mon sang et renvoyer. Renvoyer signé, donc vas y que j’imprime le truc, le signe, le scanne en PDF et renvoie tout le schmilblick. Mais croyez-vous que le mail du 21 mars soit une réponse à mon mail du 1e mars? MAIS NON, pauvre fou. Il eut fallu – ça sonne bien – que j’appelle leur service clientèle. En Grande-Bretagne. En anglais. Yes my dear. C’est donc de ma plus douce voix et avec mon anglais – correct mai rouillé – que j’ai fait valoir nos causes [ma coloc + moi, si tu suis].

Le 16 avril ma coloc’ reçoit sa commande [après avoir du passer un nouveau coup de fil, sinon c’est pas drôle]. Bien joué. High five! Et moi, j’attends.

Le 5 mai, petit mail de rappel, ça ne fait pas de mal. Et le 10 juin [ma commande a été redispatchée le 5 mai]. J’écris sur leur page Facebook pour dire que c’est pas que hein mais bon quand même. Surtout que sur mon compte Beautybay, il est noté que ma carte Visa a été débitée trois fois. Trois fois pour un produit que je n’ai pas reçu, c’est fort en chocolat. Le 11 juin, réponse: « merci de remplir le claim form ci-joint blablabla ». Ps: ta Visa n’a été débitée qu’une fois, no stress.  Pas de claim form joint, je renvoie un petit mail avec mon premier claim form. 20 juin, ah ben non, c’est le bon claim form que tu dois renvoyer patate [pièce jointe, cette fois-ci]. Tu te fous de mon gueule, ou tu te fous de mon gueule pas? *_*

Aujourd’hui, lundi 1e juillet, j’ouvre mes mails dans le metro. Pour passer le temps. Oh, un nouveau mail de Beautybay! « Bonjour, on est désolés, votre produit est hors de stock, on ne sait pas ce qui a foiré, on vous rembourse, bisous ». Plaît-il? I beg you pardon? Ha. Ha. Si c’est une blague, elle est manifestement pas de bon goût.

Cher Beautybay, tu ne vas pas me dire qu’en CINQ mois – j’aurais pu venir chez toi à la nage + à pied de Belgique – tu n’es pas foutu de me faire parvenir des vernis à ongles. Je veux bien que parfois, ça foire, que la vie ça craint du boudin, mais j’ai commandé des vernis à ongles d’une marque relativement répandue. Je ne me doutais pas, oh pauvre mortelle naïve que je suis, qu’il serait aussi difficile de les avoir qu’un prototype ultra-secret de la nouvelle arme nucléaire développée par les Russes?! O_o Je ne suis pas colère, la colère ça ne résout rien. Quoique je pense que ça me ferait plutôt du bien de casser des trucs [ta g*, par exemple, mais c’est techniquement pas possible vu que tu es une personne morale et non un individu de chair et de sang].  C’est mignon de t’excuser, hein, je dis pas, mais après cinq mois d’attente, de temps & d’énergie perdus, j’espérais un peu plus. Du style… des explications? Non? Je sais pas, hein, je me disais que c’était bien. [Je ne m’aventurerai pas sur la piste du geste commercial, je crois que c’est pire qu’avoir la ligne directe du Père Noël…]

Signé, une cliente qui est juste méga sur le cul.

4 réflexions sur “J’aime vivre dangereusement, je commande sur Beautybay.com

  1. Nassilove dit :

    mdrr ,j’attend toujours ma commande beautybay ,j’ai deja commander 2 fois et j’ai toujours reçu rapidement mais là ça va faire + de 10 jours et je commence à me poser qq questions :(
    j’esere que ça va pas me faire comme toi bouh ! :(

  2. Murisier Monique dit :

    La même chose pour moi et une réponse en anglais dont je ne parle pas e déjà retiré sur la carte crédit aimerai avoir adresse ou tel pouvez vous me renseigner merci

    • It takes two to polka dit :

      Euh, si vous ne parlez pas anglais, je ne sais pas vraiment vous renseigner malheureusement. :/ Je les ai appelés et je leur ai écrit en anglais. Bonne chance Monique! J’espère que ce sera vite arrangé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s