shopping-addict

Le capitalisme, ça pue

Ah, le capitalisme. Ah, l’argent, toujours l’argent, encore plus d’argent. Mais pourquoi?! POURQUOOOOI?! *se roule par terre* [oui, je suis fatiguée]

Petit exposé des faits: je suis au boulot. Je viens de recevoir un chèque-cadeau de 35 € [merci boulot!]. Mais que pourrais-je bien en faire… ? Moui, moui, mouiiiih. Alors, est-ce que je peux payer mon loyer avec ce chèque? Non. Et mes factures? Non plus. Mes cotisations de mutuelle? Non. Mes impôts? Que nenni. Mes cotisations syndicales? Non. Ça me fait penser qu’ils me réclament 124.95 €. Super.

Bon, que puis-je acheter avec ce chèque-cadeau, alors? Que des trucs non existentiels, sans doute?! HONTE A TOI VILAIN PATRON! [Ps: si l’idée te venait de m’augmenter et/ou de me donner plus de chèques-cadeaux, mon bureau est au deuxième étage, au fond à gauche, merci bisous].

Où pourrais-je dépenser ce chèque? Ça me fait penser que je dois toujours trouver un cadeau pour ma meilleure amie que je vois jeudi [Père Noël, tu as du retard]. [Ndlr: meilleure amie [tu te reconnaîtras], sache que je ne dévoilerai pas ton cadeau dans cet article. Ha! Ca t’en bouche un groin?!]

Je m’en vais donc gaiement vers un lieu de perdition – âmes sensibles s’abstenir – nommé… *roulement de tambours* La Fnac. Pourquoi, au grand Dieu, pourquoi, ai-je un travail et de l’argent? Non, ça ne veut pas dire que je vais vous le donner. Faut pas déconner. Problème: je travaille = 1° j’ai de l’argent [pas assez à mon goût], 2° je suis frustrée [j’aime pas travailler] = je dois compenser ma frustration = j’achète des conneries.

Je ne remercie pas le gars qui a inventé la Fnac parce que je suis bien incapable de sortir de ce magasin les mains vides. Merci, hein. MERCI. Tu pues, Mr Fnac.

Fatalement, ce qui devait arriver, arriva. J’ai réussi à sortir avec un bouquin pour moi. :/ Et en rentrant, je devais chercher du pain. C’est pas ma faute que sur le chemin il y a un magasin d’électro-ménager: et paf, un mixeur à 59.90€. Bon, la dernière fois en partant acheter du pain, je suis revenue avec un PC portable, donc, comparativement, c’est pas pire.

Bon, c’est pas tout ça, mais je dois vaquer à des occupations constructives, là. Comme regarder The Voice (BE). Sauf que The Voice passe en même temps que La Nouvelle Star. Allez savoir…

Une réflexion sur “Le capitalisme, ça pue

  1. La meilleure amie qui s'est reconnue dit :

    Pas grave s’il n’y a pas d’indice sur le cadeau, j’ai quand même lu l’article jusqu’au bout :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s