J’aime pas: les musiciens dans le métro

Hier [ndlr: hier, c’était il y a trois mois, mais cet article restait en brouillon…], ma chère et tendre coloc’/amie/moitié m’a dit « j’ai pensé que tu devrais écrire un article sur les musiciens dans le métro » . Afin de préserver la paix des ménages/faire plaisir à ma coloc/ne pas mourir étouffée pendant mon sommeil, et vu que j’ai pris congé en ce vendredi ensoleillé [la blague, ndlr: vous notez qu’on est mercredi, cf. mon premier ndlr…] afin de m’atteler à des tâches constructives [encore une blague], j’ai décidé de vous pondre un petit article de derrière les fagots [j’aime bien cette expression] parce que bon, vu la période, soit vous êtes en train de bosser [ça pue], soit en blocus/préparation d’examens [ça pue]. [ndlr: jamais deux sans trois, vous avez déjà fini vos examens et vous êtes au ski, bravo!]

Par conséquent, vous avez besoin de divertissement.

[parfois je fais des phrases tellement longues qu’arrivée à la fin je ne me rappelle plus de quoi ça parlait au début]

Lire la suite

Publicités

J’ai tenté d’acheter un mixeur

Je vous vois, là-bas. Vous vous foutez un peu de moi. Vous vous dites « mais quelle pauvre fille, qu’est-ce qu’on s’en balance de sa vie, elle croit que ça intéresse quelqu’un? » . Mais oui, chers lecteurs, si vous lisez ces lignes à l’instant, c’est que vous avez été dupés [j’aime ce mot] et/ou qu’inconsciemment vous voulez connaître la suite… *suspense*

Je sais, ma vie est hautement passionnante. [j’ai un peu pitié de moi, tout d’un coup]

Acheter un mixeur, ça paraît si simple. Il suffit d’entrer dans le magasin, prendre le mixeur, partir en courant passer à la caisse. Ah oui mais non. Vu que je suis une femme, donc chiante, et que j’ai la télé, donc pourriture de capitaliste, je veux pas un mixeur. Je veux ZE mixeur. Je veux le Brad Pitt  des mixeurs, la Porsche des mixeurs, celui qui fait tout sauf sortir les poubelles [ndlr: la Ferrari de mixeurs étant le kitchen aid].

Lire la suite

Unboxing Deauty – 01/2013

Tssk… Tssk… Tssk… *gros yeux* Deauty, Deauty, Deauty… Mais qu’est-ce que tu as fait? C’est quoi ce travail? Hein?

Bon, je vais être honnête avec vous. Et je serai juste. Sévère mais juste. Mercredi passé, en rentrant du boulot, je trouve dans la boîte aux lettres un avis de passage: yeah, ma Deauty box m’attend chaudement et gentiment à la poste. Oh joie! Jeudi après-midi j’arpente les rues verglacées et dénivelées d’Auderghem [ndlr: une commune de Bruxelles] au péril de ma vie afin d’aller chercher ma box.

Suspense… J’ouvre ma box et… c’est tout?

Pour info: le contenu des précédentes box.

Lire la suite

Petits meurtres au boulot: elle est où ma tasse?

Aaaah, le monde merveilleux du travail. Topo: il est vendredi. Il faut que j’émerge de mon lit. Il est 7:21. Je bosse à 8:00. Il fait -8° dehors, 25° sous ma couette. J’évalue les solutions: 1° je reste sous ma couette bien au chaud et je sèche le travail; conséquence: le monde est en crise, je me fais virer, je finis sous un pont et je me fais manger par des SDF; 2° je vais au boulot. Allez. Soyons fous.

J’arrive au boulot. Je sors mon thé noir au épices [Christmas Tea], ma boule à thé et ma t… ma tasse? Ma tasse. Elle est où ma tasse? ELLE EST OU MA TASSE? Bon, je prends une autre tasse, tant pis. Si je ne bois pas de thé, je ne saurai pas bosser. Vous allez me dire que l’un dans l’autre je ne bosse quand même pas beaucoup, donc ça change pas grand chose, mais je vous proute.

Lire la suite