wadebridegroombears

Epidémie de mariages, may day may day!

Si, comme moi, vous faites partie des gens qui estiment que les bébés sont une maladie sexuellement transmissible, que vous avez dans les 25 ans et des amis [ça arrive, même aux meilleurs], vous constaterez que les gens autour de vous commencent à: 1° se caser, 2° habiter ensemble [en couple, pas en coloc’], 3° se fiancer, 4° se marier, 5° acheter des biens immeubles, 6° se reproduire [les hypothèses 1 à  6 sont combinables, et pas forcément chronologiques].

Le 7° serait « divorcer », ce que je ne souhaite pas à mes amis. Entendons nous bien. Malgré le fait que je vais sans doute finir vieille fille avec des chats. Et ça sentira le pipi chez moi. Quoique, soit dit en passant, j’ai déjà du mal à ne pas tuer des plantes vertes, alors un chat étant un être vivant… Ceci est peut être une mauvaise idée.

Par conséquent, dans un souci de clarté et de transparence [j’en sais rien, je trouvais que ça sonnait bien], je vais vous expliquer un peu comment je vis les mariages de mes potes.

[« bourrée » est une réponse acceptable]

L’homme étant destiné à se démultiplier, procréer, engendrer, baiser notre instinct de survie et de perpétuation de l’espèce [c’est beau ce que je dis, c’est encore l’alcool contenu dans mon organisme qui parle], nous essayons tous de trouver un partenaire.

Les mariages, étant la célébration de l’union de deux êtres devant le tout puissant [amen], sont donc une occasion de trouver chaussure à votre pied, couvercle à votre casserole, votre âme sœur et tout le toutim. D’après ma mère, c’est aux mariages que beaucoup de couples se rencontrent.

Certes. Moi, ce que je rencontre au mariage, c’est quinze flûtes de champagne.

Bon, voici quelques unes des étapes pour avoir un mariage réussi:

• La femelle choisira une jolie robe. Les robes, c’est féminin. Quand vous avez la robe, il faut que vous choisissiez vos chaussures, votre sac, vos bijoux, votre maquillage, votre coiffure. Un homme mettra un costume avec une cravate, éventuellement. Point. Encore un sujet de discrimination homme/femme. Honteux.

• Si vous êtes psychopathe comme moi, il est possible que vous donniez à votre vernis à ongles une certaine connotation. Je m’explique: le vernis bordeaux fait féminin et chic, mais un peu trop sérieux donc je rajoute un vernis à paillettes pour le côté funky et fantaisiste, mais je finis par le fixer avec un top coat matifiant pour un fini classe. Oui, j’estime que dans chaque vernis, il y a un message.

• Les enfants, c’est petit, bruyant et baveux. On ne les invite pas.

• Si vous êtes avec vos potes à un mariage, et que vous buvez, vous serez sans doute scandaleux. Voilà.

• Une fiesta de mariage n’est pas réussie si la chanson « I’m sexy and I know it » de LMFAO ne passe pas.

• Vous avez trop bu

? Évitez de danser avec trop de fougue. La mariée n’appréciera pas que vous vomissiez sur sa robe.

• Selon le fiancé d’une de mes amies [-_-, cfr. début de mon article], il est utile de trouver sa « target » (« cible » , pour les francophones) dès le vin d’honneur. Comme ça, vous pourrez brancher pendant la soirée/le repas/whatever. Au dernier mariage auquel j’ai assisté, j’avais déjà repéré ma target à l’église [chuis trop balèze], le destin a voulu qu’on soit assis l’un à côté de l’autre à table [trop balèze bis, le destin t’es trop fort], et qu’il ait une copine. Plaît-il? Mais qui a fait ce plan de table? Soyons un peu sérieux, je suis célibataire, éméchée, en robe, à un mariage [quatre facteurs de… euh… partenariat?, cfr. supra], et on me tape à côté d’un mec casé? Plaît-il? Est-ce le destin qui se fout de ma gueule veut me dire que je peux rentrer dans les ordres? Le destin, tu pues. Ps: l’homme avait les yeux verts, ce qui est légèrement ma kryptonite.

• Vu que vous êtes à un mariage et pauvre, picolez [vous ne boirez pas du champagne tous les jours] et profitez des divers mets qui s’offrent à vous. Rha, carpaccio de bœuf, coquilles Saint-Jacques à l’huile de truffe, foie gras, magret de canard, veau aux morilles… *soupir*

• Enflammez le dancefloor. De toute façon, a priori, vous êtes déjà bien pompette. Là où il y a de la gène, il n’y a pas de plaisir.

Sur ce, vu que je suis toujours seule, dépressive et avec une légère gueule de bois, et qu’on est dimanche, je vais commencer à lire 50 shades of grey, pour compenser mon désespoir. Si vous êtes sages, je vous raconterai de quoi ça parle.

3 réflexions sur “Epidémie de mariages, may day may day!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s