[Vis ma vie] Bref, je me suis fait charcuter

Chers amis de la langue française, maintenant j’hésite: « je me suis fait » ou « faite » charcuter? On accorde avec quoi? [Pas dans le sens « je me suis fait Ryan Gosling » , ça n’a rien à voir].

Ceux et celles qui ont le plaisir de me connaître un tant soit peu savent que je n’aime pas les médecins. En fait, j’ai peur des médecins. Des médecins, des dentistes, des orthodontistes, des hôpitaux, du sang, des seringues, des scalpels, des plaies, des prises de sang [c’est une seringue et du sang, c’est cadeau, c’est 2 en 1], de l’odeur des hôpitaux etc. Je fais partie des gens qui se sentent mal quand ils entrent dans un hôpital [même si c’est pour accompagner quelqu’un].

gnaaah

Illustré ci-dessus: ma réaction quand un médecin me dit: « on va vous faire une petite prise de sang pour vérifier » . Réaction rationnelle, mature et adulte.

Je stresse quand je vais voir mon médecin généraliste avec un gros rhume [« Vous faites quoi là?! – Euh, je désinfecte mon stéthoscope avant de vous ausculter. – Ah. *regard suspicieux* » ]

En plus d’avoir une attitude hyper défensive, je fais aussi des blagues très nulles pour compenser/masquer mon stress. [Exemple, première visite chez mon nouveau gynéco: « Vous avez des enfants? – Pas à ma connaissance. – *Regard perplexe du médecin*  » ].

OH CA VA HEIN. Y a des gens qui ont peur des clowns. Moi, j’ai peur des médecins.

Après au moins dix ans / une très longue réflexion, j’ai décidé de me faire enlever deux gros grains de beauté moches. Étaient-ils dangereux? Pas selon ma dermatologue. Alors pourquoi, alors que je flippe comme Flipper le dauphin, me les suis-je fait enlever? Parce qu’ils me cassaient les bonbons: ils étaient moches, ils ressortaient trop et ils me gênaient [un dans le cou et un sur le côté du dos, flanc].

Mais pour toi, public, et mes amis les froussards anonymes, je vais dédramatiser la situation.

Lire la suite

[POLSKA] Bigos ou la plus grande source de gaz naturel de Pologne

Aujourd’hui, lecteur, tu vas faire connaissance avec le bigos qui pourrait être défini comme la choucroute polonaise. Mais quel rapport avec le titre?, me demanderas-tu. Bah quand tu manges du chou, tu fais des proutes [oui, je sais, mon humour vole très haut, juste au dessus des corolles des pâquerettes…].

 Recette bigos facile

Comme beaucoup de plats polonais, le bigos est un de ces trucs que tu fais en quantités « familiales » et qui te prend un temps certain [voire un certain temps] à faire. Mais rassure toi, le bigos n’est pas rancunier et se surgèle très bien [en plus, comme ça t’en auras pour les froides soirées d’hiver, elle est pas belle la vie?!].

Lire la suite

The girl on the train, le thriller parfait pour les navetteurs de la SNCB

Premièrement, parce que c’est quand même un « gros » bouquin [environ 320 pages] et que ça vous prendra plus d’un trajet pour le lire. En plus, si vous comptez les retards/grèves/trains supprimés pour d’obscures raisons, arrêts en plein milieu de nulle part pour des raisons extrêmement valables [vache en liberté qui se promène sur les voies ferrées, feuilles mortes sur les rails, raison inconnue aux accompagnateurs de train, etc.]… Bref, ça vous occupera un peu plus que votre journal habituel.

The girl on the train la fille du train avis critique

Deuxièmement, parce que le titre du livre, soit « La fille du train » , est de circonstance [trains, SCNB, tout ça]. Pourquoi ça s’appelle comme ça? Parce que c’est l’histoire d’une fille qui prend le train pour aller au travail. Enfin, non. Mais oui. Mais c’est plus compliqué que ça.

J’ai fini ce livre il y a quelques jours et je viens juste de percuter que j’habitais en face de voies ferrées. Donc les navetteurs peuvent me voir en pyjama comme dans le bouquin. O_o Ça tombe, je suis épiée par des psychopathes.

Lire la suite

Parfois, je fais du sport…

… et je le regrette ensuite. [Mais non, mais non, je rigole]

J’ai des problèmes de genoux [hiboux, bijoux, cailloux] donc je me suis calmée sur les sports que je dois éviter [a.k.a. le vélo, la course et là où je mets trop de pression sur mes articulations]. Je me suis donc mise au pilates et au yoga [et j’ai repris la zumba à dose modérée parce que sinon je me sens comme un gros cochon dodu].

Parfois je fai du sport

Règle n° 1 de la sportive du dimanche [ou du mardi, c’est comme tu veux]: pour te motiver à te trainer à la salle de sport, choisis une tenue qui te plait et qui est confortable.

Règle n° 2: pour avoir une activité sportive/physique régulière, trouve un sport que tu aimes bien [j’ai trouvé mon combo yoga/zumba du mardi que je surkiffe, comme diraient les jeunes et ça me donne bonne conscience de faire au moins deux heures de sport par semaine].

Lire la suite

Le charme discret de l’intestin, le livre qui te donne envie de regarder ton caca

Et ça, c’est fait: mon blog va soudainement connaître une grande fréquentation de scatophiles… Enfin, je ne jugerai pas. Nous avons tous nos petits défauts.

Le charme discret de l'intestin avis français

Quand j’ai vu que même le magazine féminin chez le coiffeur ne tarissait pas d’éloges sur cet ouvrage [waw, je parle trop bien], j’ai été intriguée.

Si la femelle moyenne, lectrice de magazines féminins, peut lire ce livre, moi aussi, grande nulle des sciences devant l’éternel, arriverai-je à le lire? La réponse est oui.

Lire la suite